Trois raisons pour lesquelles chaque enfant devrait jouer un instrument de musique !

La joie de la musique !

Il y a diverse façons de trouver de la joie dans la musique. Avoir la chair de poule à la suite d’un beau morceau, ou lorsqu’il fait référence à un film ou une chanson préférée.

De la musique douce en arrière-plan peut aider à faire passer le temps, éviter des silences gênants, et améliorer le goût des repas (lorsqu’elle est bien utilisée !). La musique nous motive à l’occasion d’exercices physique, réduit l’anxiété et même fait revenir certains souvenirs chez des patients Alzheimer.

Voici certains bénéfices d’écouter de la musique. Saviez-vous, aussi, que jouer un instrument de musique équivaut à une séance de sport pour le cerveau ? Quand un enfant joue d’un instrument, cela provoque une stimulation incroyable du cortex auditif, visuel et moteur.

Une séance de sport pour le cerveau !

Avez-vous déjà pensé à ce que doit faire un musicien dans l’espace d’une seconde, et le nombre de secondes qu’il y a dans un morceau standard ?  

Une seconde, en terme musicale, est assez lent : cela correspond à seulement 60 battements par minutes (bpm). Une Vitesse plus classique, lors d’une marche vive, est de 120 bpm. 

Cela ne serait pas étonnant de demander à un musicien de jouer quatre notes dans un seul de ces battements (des doubles-croches). Le cerveau doit alors pouvoir produire chaque note en 1/8 de seconde!

Le cerveau : notre commandant et le centre de contrôle !

Que doit faire le cerveau du musicien dans cette fraction de seconde ? Sa tâche principale est de coordonner de multiples stimuli sensoriels au niveau des oreilles, des yeux et du toucher, pour ensuite exécuter un certain nombre de mouvements.

Toutes ces actions sont faites sous le contrôle du cerveau, qui gère la temporalité, la mémoire et les connaissances en styles musicales.

Diverses autres activités stimulent aussi le cerveau (ex. le sport, la peinture, la dance) mais aucun ne demande d’utiliser toutes les parties du cerveau comme c’est le cas pour un instrument de musique !

Le traitement visuel rapide!

Utilisons comme exemple un instrument en cuivre, comme un cornet à pistons, étant joué dans un ensemble où chaque musicien a sa propre partie à jouer.

Leurs yeux doivent premièrement envoyer le signal au cerveau pour indiquer ce que le compositeur cherchait à dire par les différents symboles écrits  (vitesse, volume, durée, style, accentuation).

En plus, les yeux doivent prendre en compte les signaux du chef d’orchestre et des autres joueurs, afin de percevoir les changements subtiles – peut-être un ralentissement ou une accélération du rythme.

Afin d’améliorer la fluidité du morceau, les yeux seront aussi en train de regarder les notes suivantes afin de préparer le cerveau à ce qui arrive. Personne veut se prendre un mur en pierres musicales – c’est-à-dire, être la seule personne qui joue, quand tous les autres se sont arrêtés !

Des oreilles partout!

Les oreilles jouent un rôle central, afin de vérifier si une note est mélodieuse ou non. Si ce n’est pas le cas, elles disent au cerveau de modifier le son. L’oreille guide également l’équilibre musical – devrais-je jouer plus ou moins fort ?

Les oreilles (et le cerveau) sont fondamentales pour faire en sorte que le musicien joue en accord avec les autres – cela signifie de bien compter les temps de pause et de reprise, afin que tout le monde commence à jouer exactement en même temps et à la même vitesse!

Des courbatures!

Beaucoup de musiciens vont parler de courbatures à un moment donné. L’effort physique pour un joueur de cornet à pistons, commence avec la nécessité de se remplir les poumons. L’air est ensuite rapidement compressé par les muscles de l’abdomen. Puis, la langue et les lèvres contrôlent la vitesse de sortie de l’air.

Nous ne devons pas oublier qu’en même temps, les doigts doivent être bougés avec une certaine finesse, afin de bien appuyer sur la bonne combinaison de piston (une combinaison sur huit possibles) !

# 1 Compétences langagières et d’écoute améliorée

Alors, pourquoi motiver vos enfants à jouer un instrument de musique ? Vous êtes-vous déjà dit : “mon enfant doit plus écouter les autres” ou “ne serait-il pas génial que ses capacités langagières s’améliorent ?

L’entrainement musical améliore le décodage des sons, permettant une meilleure performance sur une étendue de compétences langagières.

La musique facilite l’identification des formules langagières, dont l’habilité de discerner différentes syllabes qui varient en durée et fréquence. Ceci permet, par exemple, d’avoir une meilleure conscience des différents phonèmes.

# 2 Niveau en lecture en avance d’un an.

Le développement de capacités rythmiques soutient l’apprentissage de la lecture, permettant une meilleure compréhension des textes. Une variété des activités musicales, comme chanter, taper des mains, copier et créer des rythmes, aident tous les enfants à améliorer leur lecture.

Combiné avec les capacités à identifier les intonations, syllabes et rythme du débit de parole, est-ce si étonnant que les enfants ayant fait de la musique, lisent aussi bien que des jeunes ayant jusqu’à un de plus ?

# 3 Bien-être psychologique

La troisième raison, et peut-être la plus importante, pour encourager les enfants à faire de la musique est le bien-être psychologique. En étant parent avez-vous déjà dit “je m’en fiche de leur réussite académique, je veux seulement qu’ils soient heureux ?

Il y une quantité incroyable de preuves scientifiques permettant de montrer que produire de la musique améliore le bien-être psychologique. 

Les enfants concernés voient un renforcement du sentiment d’identité de groupe. Ils sont fiers de leurs réussites, montrant une augmentation de détermination et de persistance.

Les enfants réussissent plus facilement à exprimer leurs émotions et vivre avec leur colère. Ils vivent également avec moins d’anxiété et de symptômes dépressifs.

Le pouvoir de la musique

Les bienfaits de la musique ne s’arrêtent pas là ! Beaucoup de musiciens sont plus forts en maths avec un meilleur niveau de perception spatiale du fait de devoir comprendre ce qui peut ressembler à des hiéroglyphes pour des non-musiciens.

La liste des bienfaits continue avec plusieurs effets positifs sur la mémoire visuelle, la créativité, l’empathie, le travail de groupe et la cohésion sociale. N’hésitez pas à rentrer en contact si vous voulez connaître plus sur le sujet !

Leçons de musique en école primaire !

Un de nos projets actuels avec l’Association Cuivres en Charente et le Brass Band de Charente est de travailler avec une école primaire à Bourg-Charente proche de cognac dans l’ouest de la France.

Sur une période de trois ans, les enfants âgés entre 8 et 10 ans ont deux cours de musique par semaine et ont également fait des concerts dans des salles des fêtes proches où les parents et amis pouvaient venir leurs écouter jouer.  

Les enfants se préparent actuellement pour un concert avec le Brass Band de Charente, et qui sera joué prochainement en concert. Dans le programme, il y a des morceaux spécialement arrangé pour ce concert, afin que les enfants puissant jouer avec des musiciens de plus haut niveau.

Pourquoi ne pas venir soutenir les enfants dans leur expérience musicale ?  Veuillez nous contacter si venir à ce concert vous intéresse !!

Un Cadeau merveilleux de la part des parents !

Francis Chiché, professeur de trompette et organisateur du projet commente : “nous sommes si fiers du progrès des enfants. Nous espérons que le plus d’enfants possible souhaiteront continuer à faire de la musique… et peut-être un jour jouer dans notre Brass Band!”

Francis continue en disant: “ Je suis très reconnaissant du soutien que nous avons eu de la part des professeurs de l’école et du Maire du village.

J’aimerai aussi dire à quel point le soutien des parents nous réconforte dans notre action : le fait d’encourager vos enfants à participer à des événements musicaux  nous conforte dans notre mission : merci beaucoup !”

Dernier morceau!

Avec un peu de chance, vous comprenez mieux ce que le cerveau doit faire en 1/8 de seconde. Pensez aux musiciens qui doivent jouer les morceaux 25% plus rapidement.

Cela peut être pour jouer une musique vive ou des classiques comme ‘Flight of the Bumblebee’ de Rimsky Korsakov, le ‘Minute Waltz’ de Chopin ou même la ‘Danse du Sabre’ de Khachaturian.

Cela suffit pour perturber le cerveau – à part s’il est bien entraîné ! Comme tous les bons athlètes, les bienfaits de la musique viennent d’un effort quotidien, combiné avec une certaine dose de détermination et de persévérance.

En savoir plus sur le Brass band de Charente !

Si vous souhaitez en connaître davantage sur la séance de sport cognitive et nos programmes pour développer la musique chez les jeunes, vous pouvez visiter notre site-web et vous inscrire à notre newsletter.

 

Les bienfaits vus chez les enfants impactent aussi les adultes, et a impacté la régénération des neurones dans le cerveau – assez pratique pour les joueurs plus âgés !

Pourquoi pas rentrer en contact ?

Si vous êtes un musicien jouant un instrument de la famille des cuivres, mais que vous n’avez pas joué depuis quelques années, pourquoi pas nous contacter ? La musique est un des cadeaux de la vie ! Pour savoir comment nous contacter, allez sur notre site: www.brassbanddecharente.fr .

Vous pouvez aussi en lire plus sur d’autres événements récents en collaboration avec l’association et le Brass Band de Charente – comme un atelier étalé sur un weekend avec des jeunes musiciens de la région et le trompettiste international de l’Opéra de Paris, Nicolas Chatenet.